Festival Évian la Belle Époque 2019 - Programme

Bandeai belleepoque 2017light

Créé en 2014 pour animer et promouvoir le patrimoine architectural évianais, le festival « Évian La Belle Époque » offre pour la sixième année consécutive une programmation conviviale et exigeante permettant de satisfaire un large public et un auditoire plus averti.

D'édition en édition, les habitants et visiteurs de la région lémanique confirment leur intérêt pour une manifestation capable à la fois de les divertir et de les initier à l’histoire culturelle et locale. À cet égard, le thème de la Belle Époque constitue un formidable fil rouge pour découvrir et percevoir autrement la ville et ses nombreux trésors.

Bandeau partenaires belle epoque 2019

Tout au long du festival...

Affiche Evian Patrimoine végétal

19h : Inauguration du festival et de l'exposition 

Évian, un patrimoine végétal 

Située entre lac et montagnes, sur la zone la plus convexe de la rive méridionale du Léman, Évian jouit d’un site naturel remarquable qui, indépendamment des vertus de son eau minérale, est apprécié depuis des siècles.

Cette petite exposition a pour but de vous faire découvrir la richesse du patrimoine végétal de la cité évianaise.

————————————

Organisateur : Jean-Michel Henny avec la précieuse collaboration de Sylvain Rochy, directeur du Service parcs et jardins de la Ville d'Évian.

Cour intérieure de la Maison Gribaldi, 2 Rue du Port, 74500 Évian-les-Bains. 

Entrée libre. Tous les jours de 14h à 18h.

Grand bouleau web 24x32 dessin martine re gnier

Le grand bouleau.

Dessin et © Martine Régnier

Du 30 juillet au 13 août, le festival vous propose :

L'arbre invisible

Atelier de dessin itinérant

L'artiste évianaise Martine Régnier vous invite à porter un regard inédit sur les arbres de la ville.

Apportez un bloc, un crayon ou un fusain et votre pliant.

————————————

Inscription et lieu de départ : les mardis 30 juillet, 6 et 13 août à 17h devant le Palais Lumière.

Durée : 1h30. Tarifs : 10 € (5 € pour les moins de 16 ans).

Evelyne© La Nouvelle Image - Evian

Les mardis 23 et 30 juillet ; 6 et 13 août, de 10h à 12h, l'Office de tourisme de la ville d'Évian vous propose :

ÉVIAN, Balade Belle Époque

Découvrez les hauts lieux de la Belle Époque évianaise en compagnie de... la comtesse de Noailles, en personne !

————————————

Avec Evelyne Hurtaud, guide-conférencière

Sur inscription à l'Office de tourisme - Tél. 04 50 75 04 26 – info@evian-tourisme.com 

Lieu de départ : Office de tourisme d'Évian, place d'Allinges (en face de l'église).

Tarifs : Adulte : 9 €, Enfant (6-13 ans) : 4 €, Enfant - 6 ans : gratuit.

Samedi 27 juillet

Img 4330

10h : À la découverte du patrimoine architectural évianais 

L'architecture régionaliste du quartier des Mateirons

Suivant l'essor de la station thermale évianaise, un quartier résidentiel se développe dès 1911 sur les hauteurs de la ville, près des grands hôtels Royal et Ermitage. Ce lotissement se situe au lieu-dit « Les Mateirons », plateau à l’origine sans arbres, entre les communes d’Évian et de Neuvecelle.  Bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur le lac, proche des thermes mais dans la nature, desservi de surcroît par le funiculaire (inauguré en 1907 et prolongé en 1913), le site va accueillir des villas de curistes fortunés. L’arrivée de ces « étrangers », habitués à voyager et sensibilisés par les courants architecturaux de l’époque, donne à ce nouveau quartier un aspect très inspiré de l’architecture régionaliste. Une trentaine de villas témoignent encore aujourd’hui de la beauté de ce site.   

Nous vous invitons à les découvrir, au gré d’une promenade commentée d’une heure trente environ.

————————————

Avec Jean-Michel Henny, commissaire de l'exposition « À la découverte des Mateirons ». 

Rendez-vous à 10h précises devant le Palais Lumière (visite reportée au lendemain en cas de pluie)

Tarif plein : 5 euros / Tarif réduit : 4 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Marypickford

20h30 : Ciné-piano

Les pionnières du cinéma muet

Les premières femmes réalisatrices de films étaient des aventurières, des pionnières et des héroïnes comme seul le cinéma à ses débuts en aura connu. Alice Guy Blaché la toute première femme à devenir réalisatrice en 1902, Germaine Dulac, Lois Weber, Mabel Normand, Marie-Louise Iribe, Olga Preobrazhenskaya, Dorothy Arzner, Mary Ellen Bute...

À travers une sélection de courts et moyens métrages, Le festival vous propose de découvrir quelques chefs-d'œuvre des réalisatrices les plus innovantes et les plus influentes des débuts de l'histoire du cinéma, accompagnés au piano par Davide Di Censo.

Drames, comédies, avant-garde ou fantastiques... Repoussant les limites du récit et de l esthétique, on a oublié combien leurs films étaient courageux, inventifs, passionnants. Sans eux, et surtout sans elles, l'art de filmer eût été différent.

Au programme : 

Alice Guy Blaché (1873-1968) : Falling Leaves (1912)

Mabel Normand (1892-1930) : Mabel's Strange Predicament (1914)

Loïs Weber (1879-1939) : Discontent (1916)

Mary Ellen Bute (1906-1983) : Parabola (1937)

———————————————————

Directeur artistique et cofondateur de Musique en Lumière en 2009, Davide DI CENSO enseigne le piano au conservatoire CPMDT de Genève et à la MJC d'Évian. Il s'est formé en Italie, notamment  auprès du compositeur et pianiste Pietro Iadeluca, et en Suisse, avec P. Goy à la Haute École de Musique de Lausanne, et avec J. Mora et E. Sombart à la Fondation Résonnance à Morges. Il a enseigné le piano dans cette même Fondation de 2005 à 2009 et il a crée avec E. Sombart l'association Résonnance-Italia, dont il a dirigé les activités de 2008 à 2009. Il se produit en solo ou en musique de chambre du duo au quintette, notamment avec la basse David Roubaud. Ses intérêts musicaux sont larges et vont du baroque à l'improvisation et au jazz. Il pratique aussi l'accompagnement de films muets depuis plusieurs années (Les Vampires de Louis Feuillade, La Chute de la Maison Usher de Jean Espstein, etc.).

———————————————————

Lieu : Villa Dollfus - MJC Evian, 4 avenue Anna-de-Noailles.

Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 10 euros.

Dimanche 28 juillet

Mucha sarah bernhardt poster designed by alphonse mucha 2242832

16h30 : Théâtre

Sarah Bernhardt : Quand Même !

Spectacle conçu d’après : Ma double vie et L’Art du théâtre de Sarah Bernhardt.

Adaptation, mise en scène et scénographie : Noëlle Casta

————————————

La comédienne Sarah Bernhardt, Le Monstre sacré, comme l’appelait Jean Cocteau, ou La Voix d'Or, surnom donné par Victor Hugo, ou encore La Divine, L’Impératrice du Théâtre s’invite parmi nous, en toute simplicité, et se raconte dans l’intimité du théâtre. 

Femme libre, indépendante et audacieuse, femme généreuse et excentrique, femme qui méprise les conventions, Sarah Bernhardt évoque son enfance,  ses amours tumultueuses, sa « jambe de bois » et surtout sa passion pour le théâtre, ses émotions en scène,  les grands rôles qui ont marqué sa carrière, les auteurs dramatiques qui ont écrit pour elle. Elle nous livre ses réflexions malicieuses sur le monde des Arts et prodigue des conseils aux jeunes actrices et acteurs.

Toujours fidèle à sa devise (« QUAND MÊME »), à la fois forte et fragile, drôle et émouvante, elle nous entraine dans le tourbillon de ses rêves, de ses peurs, de ses combats, de ses amours  et de ses joies.

Sarah Bernhardt  est née le 22 Octobre 1844 et décédée le 26 Mars 1923. Elle est la plus grande comédienne et tragédienne de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Elle a été la première  à faire des tournées  triomphales sur les cinq continents.

————————————

Avec :

Noëlle Casta : Sarah Bernhardt

Jean Paul Casta : Le journaliste

L'Abri théâtre : Régie

————————————

Lieu : Villa du Châtelet, 31 Quai Paul Léger.

Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 10 euros.

(tarifs incluant une collation)

 

Vendredi 2 août

Laurent Martin

20h30 : Récital de piano

Parfums d'antan

Trois compositrices d'exception : Hélène de Montgeroult, Cécile Chaminade et Mel Bonis.

Avec, au piano, Laurent Martin.

————————————

Diapason d’Or en 2010 (pour la musique de chambre de Castillon enregistrée avec le quatuor Satie), « Choc Classica » en février 2018 pour son disque consacré à Rita Strohl et Georges Onslow, l'éminent pianiste et musicologue Laurent Martin a l'art de ressusciter et d'interpréter les œuvres magnifiques de compositeurs méconnus ou oubliés. Son engagement au service de la musique des compositrices, et notamment de Mel Bonis, a largement contribué à la redécouverte et au succès de ces musiciennes. 

————————————

Lieu : Villa du Châtelet, 31 Quai Paul Léger.

Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 10 euros

Samedi 3 août

Villa Marguerite

10h : À la découverte du patrimoine architectural évianais 

L'architecture éclectique des bords du lac

La promenade qui, à partir de l'ancienne villa des frères Lumière (aujourd'hui Mairie d'Évian), suit les quais en direction de Montreux, offre une série remarquable de maisons aux styles des plus variés : classique français, néo-renaissance, régionaliste, Art déco... En faire le parcours est une des plus agréables façons de s'initier aux formes architecturales et de découvrir toute la richesse du patrimoine évianais. 

————————————

Promenade d'une heure trente environ, commentée par Jean-Michel Henny, commissaire de l'exposition « Villas et pensions de famille évianaises (1890-1940) ». 

Rendez-vous à 10h précises devant le Palais Lumière (visite reportée au lendemain en cas de pluie)

Plein tarif : 5 euros / Tarif réduit : 4 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Villeve ge tale

18h30 : Conférence

La ville végétale

Une histoire de la nature en milieu urbain, France, XVIIe-XXIe siècle

Loin d’être un espace absolument artificialisé, non « naturel », la ville a constamment été imprégnée de végétaux, mais cette présence a fluctué au fil des siècles. Charles-François Mathis interroge les raisons, les acteurs et les défis de la végétalisation urbaine qui repose sur des motivations nombreuses, esthétiques, sanitaires, écologiques. De même, la végétalisation a sans cesse été soutenue par ceux que nous appelons les mains vertes, qui sont tout aussi bien des particuliers, des professionnels que les pouvoirs publics. Mais étendre ou maintenir la présence végétale en ville impose de relever de multiples défis (fonciers, financiers, esthétiques, biologiques…) qui ont pu varier au cours du temps. 

L'historien propose une réflexion neuve sur les usages qui ont été faits de la nature en ville, paradoxalement instrument d’urbanité, de sociabilité et donc d’affirmation sociale, mais aussi inversement jungle, ferment de discorde et d’ensauvagement, objet d’affrontements politiques. Un thème qui, bien qu'ayant traversé les siècles, n'a rien perdu de son actualité. 

————————————

Avec Charles-François Mathis, enseignant-chercheur à l'université Michel de Montaigne - Bordeaux.

Normalien, agrégé et docteur en histoire, Charles-François Mathis est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Bordeaux - Montaigne. Spécialiste d’histoire environnementale et britannique, il est notamment l’auteur de In Nature We Trust. Les paysages anglais à l’ère industrielle (PUPS, 2010) et a dirigé, avec Jean-François Mouhot, Une protection de l’environnement à la française (XIXe-XXe siècles).  (Champ Vallon, 2013). Il a présidé le Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale (RUCHE). La ville végétale est le titre de son avant-dernier livre, paru aux éditions Champ Vallon en 2017, en collaboration avec Émilie-Anne Pépy, maître de conférences en histoire moderne à l’université Savoie Mont Blanc. Plus récemment, il a codirigé avec Geneviève Massard-Guilbaud Sous le soleil. Systèmes et transitions énergétiques du Moyen Âge à nos jours (Éditions de la Sorbonne, 2019).

Espace Brunnarius, Maison Gribaldi, 2 Rue du Port, Évian.

Tarif : Participation libre

Dimanche 4 août

Ombres Coppelius

15h30 : Atelier

Magie du théâtre d'ombres

Venez vous initier aux techniques du théâtre d'ombres ! Du papier, de la lumière et des contes...

Pour montrer ses histoires glanées partout à travers le monde la Compagnie Coppelius a recours à l’une des plus anciennes techniques de théâtre d’objets : le théâtre d’ombres. Cette technique très répandue en Asie (de la Chine à la Turquie) mais qui a aussi sa tradition en Europe (Cabaret du Chat Noir), plonge ses racines aux origines mêmes de l’humanité et pourrait être l’un des premiers moyens que s’est donné l’homme de se représenter artistiquement.

Ouvert à tout public, de 6 à 96 ans.

20h30 : Spectacle 

Contes en ombres

La Compagnie Coppelius a mis au point un dispositif de théâtre d’ombres où les histoires se déroulent, au sens propre comme au figuré, et s’animent à mesure qu’elles sont contées. Dans l’écran lumineux des traditions, des esthétiques et des légendes du monde entier se croisent, se répondent et emportent le spectateur dans le domaine des songes et de la rêverie.

Trois contes seront représentés, explorant diverses contrées :  la Perse (Le cheval magique), la Chine (L'auberge des ânes) et la Bretagne (Le Bisclavret).

Spectacle tout public (à partir de 6 ans).

————————————

Lieu : salle plénière du Palais des Festivités, Place Peintre Cottet

Tarifs pour l'atelier : 5 € / Tarif réduit : 4 €

Tarifs pour le spectacle : 10 € / Tarif réduit : 8 €

Vendredi 9 août

Irismarronnier

18h30 : Conférence

L'iris et le marronnier

Le motif floral et végétal dans l'Art nouveau

Si les motifs végétaux sont présents dans les arts décoratifs depuis la nuit des temps, ils prennent un relief tout particulier au cours des quelques années durant lesquelles s'épanouit l'Art nouveau (1890-1910). Une présentation des différents centres de production européens permettra de dégager les caractéristiques de ce mouvement artistique et d'en comprendre, autant que faire se peut, la « philosophie ». 

————————————

Avec Jean-Michel Henny, essayiste et philosophe.

Villa du Châtelet, Grand Salon.

Tarif : Participation libre

Samedi 10 août

Jardinamoureux

10h : À la découverte du patrimoine

Art et histoire des jardins évianais

Ville lauréate du label « 4 Fleurs » depuis 50 ans, Evian offre un nombre important de jardins historiques et d'espaces verts remarquables.

Une promenade commentée d’une heure trente environ permettra d'en découvrir les secrets et les beautés.

————————————

Avec Jean-Michel Henny, commissaire de l'exposition « Évian, un patrimoine végétal ». 

Rendez-vous à 10h précises devant le Palais Lumière (visite reportée au lendemain en cas de pluie)

Tarif plein : 5 euros / Tarif réduit : 4 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Photobal2019© Henri Spagnolo

20h30 : Bal 1900

Le grand Bal de la Belle Époque

Le traditionnel bal du festival où chacun pourra s’essayer aux danses de nos arrière-grands-parents : valses, polkas et autres joyeusetés...

————————————

Soirée animée par l'Eviana Buvette Trio

Grande salle du Palais des Festivités, Place Peintre Cottet.

Durée de la soirée : 2h30 environ

Tarifs : 10 € / Tarif réduit : 8 € (incluant un rafraîchissement).

Dimanche 11 août

Photo emma riegerLa soprano Emma Rieger

16h30 : Concert lyrique

Per un bacio, airs baroques italiens et français

Un cadre extraordinaire, une voix d'ange, une collation savoureuse : que rêver de mieux pour achever un bel après-midi d'été ?

————————————

Avec Emma Rieger (soprano) et Nicolas Martin Vizcaino (clavecin).

Musique de Frescobaldi, Strozzi, Clérambault, Jacquet de la Guerre, Rameau.

Jardin de la Grande Villa du Châtelet, 31 Quai Paul Léger.

Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 10 euros

(tarifs incluant une boisson fraîche et quelques douceurs)

Mardi 13 août

French cancan jean renoir 1954

20h30 : Cinéma

French Cancan. Un film de Jean Renoir (1954)

Fils du peintre Pierre-Auguste Renoir et enfant de la Belle Époque, le cinéaste Jean Renoir réalise, dans la dernière étape de sa carrière, un film éblouissant en hommage au Paris de sa jeunesse. Il nous conte la légende du « French Cancan », cette danse débridée, symbole de la joie de vivre et de la vitalité de toute une génération.

Avec, aussi, Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Jean-Roger Caussimon, Dora Doll... Le film compte aussi avec la participation de nombreuses prestations d'artistes du music-hall : Cora Vaucaire (avec la chanson La Complainte de la butte), Édith PiafPatachouAndré Claveau et Philippe Clay.

————————————

Comédie dramatique - 1954 - Couleur - 108 minutes

Réalisation, scénario et dialogues : Jean Renoir

Mentions CNC : tous publics, Art et Essai (visa d'exploitation no 9564 délivré le 12 avril 1955)

Grand Prix de l'Académie du Cinéma (1956).

————————————

Palais des Festivités, Place Charles Cottet

Plein tarif : 5 euros / Tarif réduit : 4 euros

Durée de la soirée : 2h environ

 

Le festival « Évian La Belle Époque » est organisé par Café Europa.

Directeur artistique : Jean-Michel Henny.

Programme à télécharger : Prog Festival Belle Époque 2019Prog Festival Belle Époque 2019 (134.27 Ko)

Billeterie à l'entrée de chaque animation.

Sur présentation d’une carte valable, tarif réduit pour les membres des associations : L'Abri théâtre, Amis du Palais Lumière, Amis de la Villa du Châtelet, Café Europa, Cie de l’Une à l’Autre, La Villanelle, Mélodies passagères, MJC Évian, Musique en lumière et Terres musicales.

————————————

Le festival Évian La Belle Époque ne pourrait pas exister sans la participation, l'enthousiasme et le soutien d'associations amies : 

Logomellumineuxsmall    Association MUSIQUE EN LUMIÈRE, Évian-les-Bains

Commercant logo 171    Association TERRES MUSICALES, Évian-les-Bains

Nos partenaires

Bandeau partenaires belle epoque 2019